Les 6 régiments d'infanterie de ligne

mise à jour le : 17.07.2002

1) Description de l'habillement
2) Répartition de l'habillement
3) Répartition des autres effets (fourniment, armement,...)

1) "Tariffa delle materie occorenti per la confezione degli oggetti di vestario"

Cette première partie donne une description des draps et des couleurs nécessaires pour la confection de l'habillement de l'infanterie de ligne qui comprend selon le Règlement 5 effets :

  • l'habit (l'abito)
  • la veste à manches (la giubba con maniche)
  • les culottes (i calzoni)
  • la capote (la capotta)
  • le bonnet de police (la berreta da uso)

L'habit : il est taillé dans du drap blanc, ne porte pas de passepoil et compte 22 petits boutons en étain et 11 gros boutons en étain. Les doublures des parties avant, des retroussis et du col sont réalisées en demi-laine blanche, toutes les autres doublures sont en toile.

La répartition des boutons est facilement imaginable : 1 petit bouton sur chaque épaule (2 au total), 7 petits boutons sur chaque revers (14), 3 petits boutons sur chaque patte de parement (6), 1 gros bouton de chaque côté de la taille (2), 3 gros boutons sur chaque poche dans les basque (6) et 3 gros boutons sous le revers gauche (3).

Tableau de répartition des couleurs pour les 6 régiments de ligne :

Parties de l'habit
Rgt N°1
Rgt N°2
Rgt N°3
Rgt N°4
Rgt N°5
Rgt N°6
Col
Revers
Parements
Pattes de parements

Il est important de préciser que le Règlement indique pour le vert la couleur "verde erba", le fameux vert herbe que l'on retrouve également pour distinguer les Vélites de la Garde royale.

La veste à manches : pour les 6 régiments de ligne, la veste est taillée dans du drap blanc, elle est doublée de toile et porte 14 petits boutons en étain. Chaque régiment se distingue par le port d'une couleur distinctive au col et aux parements.

Tableau de répartition des couleurs pour les 6 régiments de ligne :

Parties de la veste
Rgt N°1
Rgt N°2
Rgt N°3
Rgt N°4
Rgt N°5
Rgt N°6
Col
Parements

Les culottes : pour les 6 régiments de ligne, les culottes sont de couleur blanche mais réalisées dans du tricot. Elles nécessitent pour leur fabrication de la toile pour les doublures et 8 petits boutons en étain.

 

La capote : pour les 6 régiments de ligne, la capote est taillée dans du drap gris fer, doublée de toile et porte au collet une patte distinctive pour chaque régiment. La confection de cette capote nécessite 2 petits boutons en étain qui servent aux pattes de collet.

Tableau de répartition des couleurs pour les 6 régiments de ligne :

Capote : pattes col
Rgt N°1
Rgt N°2
Rgt N°3
Rgt N°4
Rgt N°5
Rgt N°6
Patte
Passepoil

Le bonnet de police : pour les 6 régiments de ligne, il est identique et taillé dans du drap blanc et du drap vert dragon (verde dragone) pour le bandeau. Sa confection nécessite également un gland en drap rouge et de la toile.

Le drap vert dragon ne doit pas surprendre car il est d'usage de réaliser les bonnets de police avec les anciennes tenues ou les tenues usagées : on utilise ainsi le drap vert dragon des uniformes de la ligne mis en place par les ordres du jour de 1801.

2) Répartition de l'habillement.

La répartition de l'habillement varie en fonction du nombre de bataillon de chaque régiment, 2 ou 3 bataillons :

Régiment à 3 bataillons
Parties de l'habillement
Régiment à 2 bataillons
3192
Habit
2133
3192
Veste à manches
2133
3192
Culottes doublées
2133
3192
Capote
2133
3192
Bonnet de police
2133
240
Bonnet à poil (1)
160
3192
Chapeau
2133

(1) avec le couvre bonnet en toile et les garnitures.

L'habillement est donc donné à tous les sous-officiers, les soldats et les enfants de troupe. La liste introduit deux nouveaux effets : le bonnet à poil ou ourson que reçoivent pour la grande tenue les grenadiers, le chapeau donné à tous, y compris les grenadiers qui doivent l'utiliser en tenue de service.

Le Règlement précise également "la durée de vie" de chaque effets : 30 mois pour un habit, 24 mois pour une veste à manches, 12 mois pour des culottes doublées, 36 mois pour une capote, 30 mois pour un bonnet de police et 12 mois pour un chapeau.

3) Répartition des autres effets.

Le Règlement du 01/07/1807 donne également des informations sur les autres effets de la tenue militaire et surtout sur leur répartition : fourniment, petit équipement, ornements et distinctives, ustensiles de campement, objets divers, armement.

Le fourniment se compose des éléments suivants :

Régiment à 3 bataillons
Parties du fourniment
Régiment à 2 bataillons
3066
Giberne
2044
3066
Porte-giberne
2044
3066
Bretelle de fusil
2044
954
Porte-sabre (baudrier)
641
6
Porte-cornet
4
12
Porte-hache (1)
12
49
Porte-tambour
33
49
Tambour en laiton (2)
33
6
Cornet
4
12
Tablier de sapeur
12

(1) le porte-hache est fourni avec un étui de protection, (2) le tambour comprend également les baguettes.

Les 3066 (2044) gibernes, porte-gibernes et bretelles de fusil concernent tous les sous-officiers (sergents majors, sergents, caporaux fourriers et caporaux), tous les grenadiers, voltigeurs et fusiliers.

Les 954 (641) porte-sabres concerne le petit état-major du régiment, les sous-officiers, les tambours et les cornets et les hommes des seules compagnies d'élite (grenadiers et voltigeurs). Les fusiliers ne sont pas dotés du sabre mais de la seule baïonnette.

Les 49 (33) tambours et porte-tambours sont fournis pour les 48 (32) tambours des compagnies de fusiliers et de grenadiers et la caporal tambour qui compte au petit état-major. Les compagnies de voltigeurs reçoivent 6 (4) cornets et porte-cornet.

Chaque régiment à 2 ou 3 bataillons a également 12 sapeurs (porte-hache, tablier) sans doute pris sur les compagnies de grenadiers.

Le petit équipement se compose des éléments suivants :

Régiment à 3 bataillons
Parties du petit équipement
Régiment à 2 bataillons
6376
Chemises
4260
6376
Chaussures
4260
3188
Collet
2130
3134
Guêtres en étamine noire
2094
3134
Guêtres en toile grise
2094
6376
Chausses (fil ou coton)
4260
3134
Sac à dos
2094
3134
Sac en toile
2094

Le Règlement précise que sont exclus du petit équipement les adjudants sous-officiers et le vaguemestre.

On distribue ainsi 3188 (2130) collet, 6376 (4260) chemises et paires de chaussures(2 par individu) à l'ensemble des sous-officiers, soldats et enfants de troupe. Une chemise et une paire de chaussures est octroyées chaque année au 1er janvier, la seconde distribution intervient au 1er juillet.

Les chausses sont également données à tous mais les enfants de troupe sont exclus des distributions de guêtres (3134 - 2094) de sac à dos et de sac en toile (ce dernier que pour les périodes de campagne).

Les ornements et distinctives se composent des éléments suivants :

Régiment à 3 bataillons
Parties ornements-distinctives
Régiment à 2 bataillons
4
Epaulettes argent
3
207
Galons argent pour habits
144
207
Galons argent pour capotes
144
488
Galons de fil blanc pour habits
326
488
Galons de fil blanc pour capotes
488

Les 4 (3) épaulettes argent concernent les adjudants sous-officiers et le vaguemestre. On notera que pour les galons, ceux-ci ne se portent que sur l'habit et la capote mais jamais avec la veste à manches.

On peut tenter une répartition des 207 (144) galons argent : en admettant que chaque sergent-major et le tambour-major porte 2 galons argent sur chaque manche au dessus du parement, que chaque sergent a de même un seul galon argent, que chaque caporal fourrier a un galon argent placé sur le haut de chaque manche, que chaque musicien a le même nombre de galon qu'un sergent-major mais placé un au col et l'autre sur chaque parement... on arrive au tableau suivant

Régiment à 3 bataillons
Galons argent
Régiment à 2 bataillons
56
pour sergents majors et tambour-major
38
108
pour sergents
72
27
pour caporaux fourriers
18
16
pour musiciens
16
207
au total
144

On peut raisonner de même pour une répartition des 488 (326) galons de fil blanc : chaque caporal fourrier porte en plus du galon argent, deux galons de fil blanc au-dessus de chaque parement, il est de même pour chaque caporal et pour le caporal-tambour (ou tambour-maître)... on arrive à la répartition suivante

Régiment à 3 bataillons
Galons de fil blanc
Régiment à 2 bataillons
54
pour caporaux fourriers
36
432
pour caporaux
288
2
pour caporal-tambour
2
488
au total
326

Les autres ornements sont les suivants :

Régiment à 3 bataillons
Parties ornements-distinctives
Régiment à 2 bataillons
240
Epaulettes rouges
160
360
Epaulettes vertes
240
240
Dragonnes rouges
160
360
Dragonnes vertes
240
354
Dragonnes blanches
241
3192
Pompons
2133
6384
Cocardes
4266
240
Plumets
160

Les 240 (160) sous-officiers et soldats des compagnies de grenadiers reçoivent chacun une paire d'épaulettes et une dragonne en étamine rouge, les 360 (240) sous-officiers et soldats des compagnies de voltigeurs chacun une paire d'épaulettes et une dragonne en étamine verte.

Les 354 (241) dragonnes en fil blanc concerne le petit état-major (18 - 17), les 21 (14) sergents majors, les 84 (56) sergents, les 21 (14) caporaux fourriers, les 168 (112) caporaux et les 42 (28) tambours des compagnies de fusiliers... les seuls à être dotés du sabre briquet.

Tous les hommes (enfants de troupe et adjudants sous-officiers compris) perçoivent 2 cocardes, un pompon et pour les compagnies de grenadiers un plumet. Pour les grenadiers, on peut supposer que le plumet (sans doute rouge) se porte avec le bonnet à poil, le pompon (sans doute également rouge) avec le chapeau.

Les objets de campement et les objets divers se composent des éléments suivants :

Régiment à 3 bataillons
Objets divers
Régiment à 2 bataillons
392
Marmites (1)
262
392
Gamelles (1)
262
392
Bidons (1)
262
3138
Petits bidons (2)
2097
8
Instruments de musique (3)
8
2
Cannes (4)
2
3
Drapeaux (5)
2
6
Petits guidons (5)
4

(1) la répartition se fait à raison d'un ustensile par groupe de 8 hommes (enfants de troupe non compris); (2) les enfants de troupe en sont exclus; (3) 7 pour les musiciens et 1 pour le chef de musique ; 1 pour le tambour-major et 1 pour le caporal-tambour (tambour maître); (5) 1 drapeau et 2 petits guidons pour chaque bataillon, les drapeaux sont à la charge de l'Etat.

L'armement se compose des éléments suivants :

Fusil d'infanterie
Fusil de cavalerie
Sabre d'infanterie
Adjudant sous-officier
3 (2)
Tambour-major
1
Caporal tambour
1
Musicien
8
Ouvrier
4
Sergent-major
24 (16)
3 (2)
27 (18)
Sergent
96 (64)
12 (8)
108 (72)
Caporal fourrier
24 (16)
3 (2)
27 (18)
Caporal
192 (128)
24 (16)
216 (144)
Grenadier
192 (128)
192 (128)
Voltigeur
312 (208)
312 (208)
Fusilier
2184 (1456)
Tambour
48 (32)
Cornet
6 (4)
TOTAL
2712 (1808)
354 (236)
953 (640)

Les chiffres indiqués en premier sont pour un régiment à 3 bataillons, ceux en parenthèse pour un régiment à 2 bataillons.

Chaque régiment reçoit également 12 haches pour les sapeurs. Une note précise que ce sont le décret de sa Majesté Impériale et Royale du 7 octobre 1807 et l'instruction du 15 octobre 1807 qui ont ôté le sabre briquet aux différents corps de l'Armée. Seules les compagnies de grenadiers conservent le briquet ... mais dans la réalité les choses seront plus lentes à se mettre en place pour les voltigeurs, voire les fusiliers.